Castle Mountain Coalition c.Office of Surface Mining Reclamation and Enforcement, affaire n° 3: 15-cv-00043-SLG (D. Alaska 2016)

Dans Castle Mountain Coalition c.Office of Surface Mining Reclamation and Enforcement, plusieurs organisations à but non lucratif et l'organe directeur d'un village autochtone reconnu par le gouvernement fédéral ont contesté la décision d'un organisme fédéral selon lequel un État peut interpréter le Surface Mining Control and Reclamation Act (SMCRA) pour exiger qu'une procédure administrative soit engagée afin de résilier un permis d'extraction de charbon (plutôt qu'une résiliation automatique) lorsque le titulaire du permis ne commence pas l'exploitation minière dans les trois ans suivant la délivrance du permis. La Cour fédérale de district de l'Alaska a déterminé que la SMCRA exige sans ambiguïté « qu'un permis d'exploitation minière à ciel ouvert se termine par application de la loi si les opérations minières n'ont pas commencé en temps opportun en vertu de cette loi, à moins qu'une prolongation n'ait été accordée conformément aux termes de la loi. » En conséquence, le tribunal de district a annulé la décision du Office of Surface Mining Reclamation and Enforcement selon laquelle SMCRA n’exigeait pas la résiliation du permis lorsque les opérations d’extraction de charbon à ciel ouvert n’avaient pas commencé dans les trois ans suivant la délivrance du permis et qu’aucune prolongation de permis valide n’avait été accordée.

 

Le texte de la disposition légale en cause dans cette affaire est le suivant de la SMCRA :

 

Un permis [d'extraction de charbon à ciel ouvert] prend fin si le titulaire n'a pas commencé les opérations d'extraction de charbon à ciel ouvert couvertes par ce permis dans les trois ans suivant la délivrance du permis : il est convenu que l'autorité de réglementation peut accorder des prolongations raisonnables de délai après avoir démontré que ces prorogations sont nécessaires en raison d'un litige empêchant une telle ouverture ou menaçant de causer une perte économique substantielle au titulaire du permis, ou en raison de conditions indépendantes de sa volonté et sans faute ou négligence du titulaire [.]

 

30 U.S.C. § 1256 (c), disponible sur https://www.law.cornell.edu/uscode/text/30/1256.

Date of the Resource: 
2016
Countries and Regions: North America United States of America
Resource Type: Cases
Resource Topic: Aarhus Convention Mining Coal mining
Content for Websites: 
Coal 
ELAW